de ce stradivarius dit encore cécile tardif "il en aurait fait l'acquisition en Angleterre, en 1881, pour la somme de 23 000 francs, du collectionneur Laurie, de Glasgow, qui avait acquis la collection Adams, de Londres. Le violon provenait à l'origine de la collection Wilmotte d'Anvers.

Pour la petite histoire, on notera que l'Amati et le Stradivarius "disparaissent" à la mort du violoniste en 1924. Il n'est est fait aucunement mention dans l'inventaire de ses biens, alors qu'il est établi hors de tout doute qu'ils sont encore en sa possession très peu de temps avant son décès. De l'amati, il n'en est toujours pas trace. Du Stradivarius, on sait qu'en 1950 il est authentifié par le célèbre luthier Emile Fraçais (certificat de garantie, signé par Emile Français le 5 octobre 1950. Ce certificat stipule que le violon a été présenté par M. Jacques Français [son fils], luthier à New York.) qui le décrit d'un "rouge vif sur fond doré, splendide et de la plus belle pâte", un "specimen d'une rare élégance et de grande allure". dans les années soixante, David Oïstrakh en fait l'acquisition".... l'article de cécile précise ensuite que le violon serait la propriété de son fils Igor. A ce titre, je me permet d'apporter quelques précisions. Si effectivement le violon "tombe" ensuite entre les mains d'Igro Oïstrakh, il est ensuite légué à un musée à Moscou. C'est sans doute là bas qu'un riche collectioneur américain le repère et en fait l'acquisition. L'instrument n'est pas resté dans une vitrine puisque par le biais de la collection fulton et du conseil des arts du canada, le violon a été prété à un jeune musicien. En ce moment le stradivarius est entre les mains d' un jeune musicien canadien: James Ehnes. Sur cet instrument James Ehnes a entre autre enrregistré le caprice N° 5 de paganini...

Quant à l'Amati, il a disparu de la circulation ou presque !!!

"le stradivarius connu d'abord sour le nom de Baumgarthner est aujourd'hui "le marsick" ....

cliquer sur les articles pour les agrandir

 

 

 

 

 

Retour au sommaire